« En tant que candidate aux élections municipales je m’engage pour la Provence ».

En signant la charte du Collectif Prouvènço, la candidate aux élections municipales Marie-Hélène Dostes s’engage auprès de cette association qui compte plus de cent communes et communautés de communes signataires de la région afin de protéger, perpétuer, diffuser et promouvoir la culture provençale à travers ses coutumes, ses traditions et sa langue. 

« Notre village est d’une richesse incroyable. Il faut absolument accompagner nos bénévoles d’associations, nos artisans, certains enseignants, et artistes qui perpétuent nos traditions et notre savoir-faire. Ils sont trop dans l’ombre et délaissés. Ce n’est pas en offrant le prêt gracieux d’une salle ou quelques euros de subventions comme un bon prince que l’on œuvre pour les Cadiérens et les Cadiérennes qui sauvegardent nos racines, notre terroir, notre patrimoine culturel.

 La cuisine de nos grands-mères doit être absolument partagée tout comme l’Histoire locale, et notre folklore par des animations dignes de ce nom. Soyons fiers d’être provençal. 

« Avec mon équipe, nous avons la volonté de le revendiquer et faire par des symboles forts : 

le pavoisement de la mairie et lieux publics aux couleurs provençales, la double signalisation des panneaux indicateurs de la commune, l’organisation d’événements avec les acteurs locaux qui mettront en lumière notre identité provençale. C’est notre devoir. 

Réveillons-nous ! Le breton, le corse et autres sont reconnus langue de France. Et nous non ! Un comble. 

En tant qu’élus de notre terroir, nous nous devons de nous engager et d’être dynamiques pour sauvegarder et mettre en lumière notre patrimoine délaissé ».

Entourée d’une partie de ses colistiers, la candidate Marie-Hélène Dostes signe la charte du Collectif Prouvènço présidé par Jean-Pierre Richard représenté par Stéphane Bourgeon (debout la carte à la main à gauche) jeudi soir sur le terroir de la Cadière d’Azur.Zone contenant les pièces jointes