Marie Hélène Dostes

Marie Hélène Dostes

Tête de liste

Maman de deux grandes jeunes filles étudiantes aujourd’hui elle est engagée en politique locale depuis ses 18 ans. 

Née en 1968, elle est descendante de la famille Rastello qui est installée depuis cinq générations dans la vallée de Saint-Côme.

Conseillère d’opposition depuis bientôt 6 ans, elle possède dans son ADN la préservation de ce patrimoine naturel et architectural cadiéren, véritable joyau envié. 

Son grand-père M. Georges Rastello et frère d’Irène Rastello épouse Pichou, qui avait vécu un drame familial (son époux et 3 de ses 4 enfants tués par les troupes ennemies) vers la fin de la guerre 39-45. Ces derniers reposent d’ailleurs dans le caveau familial situé au cimetière de la Cadière.

Viticulteur, il cultivait lui-même sa vigne, faisait son vin, produisait aussi l’immortelle, cette fleur séchée jaune décorative propre au Var. Ce propriétaire terrien lui a transmis l’amour de la terre et de son terroir. A cette époque où se serrer la main avait valeur de contrat, de la parole donnée, cette cadre dynamique met en lumière l’histoire familiale qui raconte que son arrière grand-père avait fait don de la fontaine familiale et d’un palmier au village de la Cadière d’Azur. Comme un symbole, cette dernière se situe toujours à l’entrée de l’artère principale tout à côté du grand porche et en face du restaurant « le Regain »de ce village de caractère. Non sans émotion, elle se souvient que son grand-père lui racontait avoir appris à conduire à l’époque à nombre des voisins du quartier St-Côme, car lui seul possédait une voiture, une « Rosalie » noire.

Et du caractère, cette cadre de l’administration en a. Après avoir œuvré pour le développement des sports et de la jeunesse au sein de la direction dédiée du Conseil Général (aujourd’ hui Conseil Départemental) pendant 16 ans, Marie-Hélène Dostes a intégré la direction du développement social et de l’insertion durant 4 ans puis a été recrutée pour 3 ans à la direction Evaluation et Performance du cabinet du Président du Grand Lyon où sont décidés les grands projets de la métropole.

Actuellement et depuis le 5 mai 2014 elle met à profit son expérience à la Régie culturelle qui dépend de la Région Sud Alpes-Côte d’Azur au pôle Action culturelle et Communication après un passage à la direction technique forte d’une quinzaine d’agents.

Sensible aux grandes causes et du quotidien de tout un chacun, elle s’engage depuis des années pour les personnes en fracture sociale afin de leur trouver un logement ou améliorer leur situation. Sa rigueur dans la gestion des dossiers traités, son écoute, son intuition, sa sagesse, son équité, sa bienveillance sont reconnus là où elle a œuvré. Cette mère de famille dont ses deux filles ont effectué leurs scolarités à l’école publique de la Cadière d’Azur puis au collège du Vigneret au Castellet, est très respectueuse des protocoles et très soucieuse de préserver les valeurs républicaines. Si elle accorde sa confiance aux gens de paroles, si elle délègue aux personnes de qualité, elle sait se montrer intransigeante avec ceux qui n’auraient que de viles intentions. 

Son sourire solaire et son énergie quotidienne ne peuvent que donner l’envie de donner envie à s’engager auprès d’ « un Avenir pour la Cadière d’Azur » avec son équipe.

.

 

Décrouvrez les femmes et les hommes qui ont rejoint l’aventure

(cliquez sur l’image)